X
Impulsé par le département des Vosges
CYCLE DE CONFÉRENCES : Magie(s) blanche(s), magie(s) noire(s)

CYCLE DE CONFÉRENCES : Magie(s) blanche(s), magie(s) noire(s)

CYCLE DE CONFÉRENCES « Magie(s) blanche(s), magie(s) noire(s) »
Par Hélène Drutinus, historienne de l’art, chargée de cours à l’université de Paris X-Nanterre et à l’École du Louvre

Pour Jacques LE GOFF, « Les hommes du Moyen Âge sont donc constamment partagés entre Dieu et Satan… ». Ce cycle propose de s’arrêter sur cette dualité incarnée à travers des figures emblématiques de l’époque et leurs représentations. 

14 février : Dieu et le Diable, une imagerie symbolique 
La société médiévale est profondément duale, analogique et hiérarchique, avec pour principale caractéristique la diffusion du christianisme, comme religion, mais aussi comme organisation politique et sociale. Le monde est organisé de façon verticale : toutes les créations émanent de Dieu et sont classées de manière structurée, en relation avec les connaissances pratiques et théoriques du temps. La frontière entre foi et raison, science et magie, rend tangible la représentation de ces forces antagonistes.

21 mars : Sorcières : une histoire des femmes, du Moyen Âge à nos jours
Quelle figure n’a pas autant marqué les imaginaires que celle-ci ? Honnie et redoutée au Moyen Âge, adulée de nos jours, sa lecture est à la croisée des mondes. Médecine, féminisme, religion, famille, nature, science, droit, et même économie s’intéressent aux sorcières, dont l’imagerie révèle non pas tant un monde fantastique qu’une réalité sociale.

25 avril : Fantasy : un Moyen Âge toujours actuel
Le XIXe siècle voit naître le genre de la fantasy. A l’époque des « révolutions industrielles », la production mécanique et les usines se développent, augurant du règne de la machine. On associe cette évolution technologique au progrès. Deux genres littéraires se développent en parallèle : la science-fiction (qui anticipe sur les développements techniques du progrès) et la fantasy, qui rêve à un monde pré-industriel, et ancre ses représentations un Moyen Âge fantasmé. On pourra ainsi s’interroger sur la pertinence des mondes anciens dans nos sociétés actuelles.

Gratuit. 15h30. Durée : 1h30. Sans réservation dans la limite des places disponibles

Détail du vitrail de Saint Jacques le Majeur à Chartres © Cathédrale Notre-Dame de Chartres


EN RAISON DU CONTEXTE SANITAIRE ACTUEL, LES CONFÉRENCES SERONT PROCHAINEMENT DISPONIBLES EN LIGNE : 
> Chaîne YouTube du MUDAAC

A voir aussi

Partager

8 rue de la Préfecture
88088 Épinal, Cedex 9

Tél. 03 29 29 88 88
Contactez-nous !

CONTACTS
Musée départemental d'art ancien et contemporain

1 Place Lagarde, 88000 Épinal
Tél. : + 33 (3) 29 82 20 33
Contactez-nous !


Musée de France